#WomenDoWine8mars

 

La Journée Internationale des Droits des Femmes est une occasion de faire briller les femmes du vin en les mettant en lumière. Ces femmes c’est vous !

Les moyens d’action :

Vous êtes une femme du vin : affichez votre portrait !

 

INSTAGRAM et TWITTER : du 1er au 10 mars, publier un portrait de vous (format carré) avec le badge de l’association ou un logo Women Do Wine (à copier dans cet article ou télécharger ici), avec un petit texte descriptif et en utilisant le hashtag #WomenDoWine8mars

FACEBOOK : du 1er au 10 mars, utiliser ce filtre Women Do Wine pour votre photo de profil. Et vous pouvez ajouter en légende le tag #WomenDoWine8mars. (N’oubliez pas de passer votre photo en mode public.)


Vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux : pas de panique !

Les photos sur les réseaux sociaux ne sont que la première étape. L’objectif de cette opération, est de créer une mosaïque de femmes du vin. Toutes celles qui se seront photographiées avec le logo Women Do Wine ou un badge (images en format carré), merci de nous envoyer vos portraits, au plus tard le 8 mars, à l’adresse info@womendowine.com, avec le nom de votre métier du vin.

Plus nombreuses seront les photos, plus impressionnant sera le résultat !
En 2017, nous avions récolté
250 portraits, que d’émotions <3

 

Vous êtes un·e sympathisant·e ?

Vous pouvez également appliquer le filtre Women do Wine sur vos photos de profils facebook. Mais vous pouvez surtout nous aider en relayant sur les divers réseaux sociaux cet appel, ainsi que les portraits de femmes, et le hashtag #WomenDoWine8mars

C’est l’occasion de vous rappeler que vous pouvez également nous soutenir plus concrètement en faisant un don. Toutes les sommes récoltées servent à financer nos projets pour améliorer la visibilité des femmes dans le monde du vin.

La 1e action Women Do Wine : 8 mars 2017

Mosaïque portraits #womendowine 8 mars 2017

Le huit mars, c’est la Journée Internationale des Droits des Femmes, l’occasion annuelle de rappeler que nos droits ne sont pas encore acquis dans bien des domaines, le milieu du vin n’est pas en reste. Attitudes et propos misogynes de camarades de zinc, clients ou collaborateurs, agressions sexuelles vite minorées par les supposés effets de l’alcool sur les pulsions irrépressibles des hommes (même lorsqu’elles sont portées en justice), et un constant manque de visibilité des femmes qui font, vendent, écrivent, boivent le vin. Sans visibilité, nul moyen d’être écoutées, aucune chance de pouvoir lutter contre ces obstacles, et encore moins d’être un modèle pour les autres femmes qui ne se sentent pas légitimes à s’investir dans ce milieu et à s’exprimer.

Pour mettre les femmes du vin en lumière, une idée toute simple mais efficace a germé dans les esprits du groupe de travail Women Do Wine : s’emparer des réseaux sociaux, Instagram en tête, pour publier, le 8 mars 2017, des portraits de femmes impliquées dans le vin. Un format est imposé (photo carrée, en noir et blanc, avec le hashtag #WomenDoWine) pour une plus grande uniformité et visibilité de l’action.

Plus de 250 portraits de femmes du vin ont été partagés !

Parti des photos des Women Do Wine, le phénomène s’est rapidement étendu. Vigneronnes, sommelières, œnologues, cavistes, chargées de communication, autrices, journalistes, blogueuses, toutes passionnées de vin. Des vins blancs, des bulles, des rouges charpentés comme Wonder Woman , des rosés à la légèreté dite « girly » (parce qu’il n’y a après tout rien de mal à ça) ou plus corsés, des nature, des bios, des pas bios. Des vigneronnes œuvrant dans plusieurs pays, travaillant en solo, avec d’autres femmes, avec des hommes mais sans jamais n’être que leur ombre et pas leur égale, autant de profils qui prouvent que les femmes dans le vin existent, sont multiples et légitimes, et que ce n’est qu’un début.

Le succès de cette première action a galvanisé les initiatrices de l’association Women Do Wine qui est née officiellement en juin 2017.