Women Do Wine : naissance d’une association

Monter une association, voilà une belle idée ! Mais comment la concrétiser ?

Première mission : réunir

Celles qui voulaient soutenir, écrire, encadrer, celles qui avaient de bonnes idées, ou une expérience associative et, plus simplement, toutes celles qui voulaient donner un peu de leur temps ou simplement leur soutien moral. Rapidement, il a été décidé que le plus simple était de commencer par la création d’un groupe facebook (janvier 2017), un groupe secret, afin de pouvoir travailler sereinement. Nous nous sommes ainsi retrouvées avec un panel impressionnant de femmes du vin (un peu plus de 250), chacune apportant ses compétences et son expertise dans des domaines parfois très différents.

Deuxième mission : définir

Très vite, il a été décidé d’inclure des règles de savoir-vivre au sein du groupe, et des modératrices ont été désignées. Au cours de ces discussions, nous avons pu déterminer un peu mieux nos objectifs et voir comment nous pouvions les atteindre.

Pour la présidence de l’association, le nom de Sandrine s’est imposé de lui-même, puisque c’est elle qui a lancé le mouvement #WomenDoWine. Lui a alors incombé la lourde tâche de former le premier bureau de l’association. Là encore, tout a presque coulé de source. Les modératrices, choisies pour leur capacité à rassembler et tempérer, mais aussi pour d’évidentes qualités humaines, se sont vues attribuer un rôle au sein de l’association en création selon leurs talents et affinités.

Marie-Do à la vice-présidence, Aurélie et Maïlys secrétaires, Birte et Mélanie trésorières. Quatre autres membres les ont rejoint à savoir Noémi, Isabelle, Laurence, et Marie-Hélène. Les dix membres du bureau ont rédigé la charte de l’association, ainsi que ses statuts et ont commencé les premières démarches.

Troisième mission : concrétiser

Après avoir défini les statuts, après avoir réuni une assemblée constitutive, signé un premier procès-verbal, il ne restait plus qu’une chose à faire : le dépôt en préfecture pour former une association officielle de droit français. On vous passe les détails liés à la difficulté de réunir les bons documents, au bon moment, quand 10 personnes sont éparpillées un peu partout en France, Suisse, Belgique et même au Québec, mais on vous laisse imaginer.
Enfin, un beau jour d’avril 2017 nous avons reçu le récepissé : ça y est, l’Association Women do Wine était née.

Parution au Journal Officiel
Parution au Journal Officiel

Afin d’avoir un petit budget pour monter l’association, un fond de soutien a été mis en place, en quelques jours, puis semaines, il a récolté plusieurs centaines d’euros, ce qui a permis d’entamer les premières démarches de l’association.

Quatrième mission : communiquer !

Durant l’été 2017, une professionnelle a été engagée pour définir une identité graphique pour cette nouvelle association. Un groupe de travail au sein du bureau (Sandrine, Maïlys et Noémi) a commencé à travailler sur ce site web, qui sera notre vitrine, afin d’expliquer qui nous sommes, comment nous rejoindre, et quelles sont nos actions et ambitions.
Au cours du mois d’août 2017, les adhésions à l’association WDW ont été ouvertes pour les membres du groupe facebook. Dès la publication officielle de ce site, les adhésions ont été ouvertes à toutes.

Bien que nous ayons déjà quelques actions relativement spontanées à notre actif (une lettre ouverte au Trophée “Femmes de Chef” relayée par plusieurs médias, un appel à la visibilité des femmes du vin durant la journée du 8 mars 2017 avec plus de 200 réponses), avec la naissance de ce site internet, nous pouvons véritablement commencer à construire notre communauté et atteindre les objectifs que nous fixerons, toutes ensemble.

Sur ce site, qui représente notre communauté, nous nous présentons officiellement, nous recueillons les adhésions de celles qui souhaitent nous rejoindre, nous parlons des femmes du vin, et de toutes actions que nous pourrons entreprendre. Dont celle de construire une liste d’expertes, dans tous les domaines viti-vinicoles, afin que la presse et les organisateurs de concours ou de panels puissent améliorer la visibilité des femmes du vin d’un seul clic.

Si vous voulez en savoir plus, voici notre revue de presse, vous pouvez nous suivre sur notre page facebook, instagram, twitter, et évidemment nous contacter pour toute question, remarque, proposition, encouragement ou compliment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *